pret-hypothecaire

Nous allons vous fournir un exemple pour que vous puissiez parfaitement saisir le point sur lequel nous mettons l’accent. Et cela, pour éviter toute confusion ou malentendu. Allons-y !

Dans certains cas, vous pouvez avoir un taux plus intéressant chez une banque mais au final, vous allez payer plus cher que vous si vous aviez introduit votre dossier via un agent avec un taux d’intérêt un peu plus élevé.Pourquoi donc, vous demandez-vous ? C’est simple, cette différence découle en fait des couvertures qui tournent autour de votre prêt avec hypothèque. Nous pensons notamment à l’assurance-vie, l’assurance risques incendie… Chez certaines banques, ces couvertures sont effroyablement onéreuses. L’intérêt de passer par un agent en crédits qui est aussi courtier en assurance est que nous avons la possibilité de trouver l’offre la plus avantageuse au tarif le plus bénéfique.

Taux pret hypothecaire

Taux du crédit avec hypothèque : ce qu’il faut savoir

Nous vous détaillons ce qui a généralement une incidence sur votre taux d’intérêt lors des formalités pour la signature d’un crédit avec hypothèque.

Le taux oscillera d’après :

  • La quotité de prêt
  • La période voulue (dans certaines compagnies, cela n’a pas d’impact)
  • La modularité voulue (fixe/variable/semi-variable)
  • La création d’un compte bancaire dans l’établissement en question (en général le cas avec une banque)
  • L’élection de domicile de vos revenus pros dans ce même organisme
  • La souscription de l’assurance vie
  • La souscription d’une couverture risques incendie

Vous avez maintenant une bonne vue sur les paramètres qui influencent votre taux hypothécaire.

Taux pret immobilier

Taux hypothécaire, illustrations

  • Quotité supérieure à 100%
  • Valeur : 112 000€
  • Période : 25 années
  • Solution : 10/5/5 cap 5 (semi-variable)
  • Taux d’intérêt : 3,20%
  • Échéance mensuelle : 526,50€

  • Quotité entre 85% et 100%
  • Valeur : 125 000€
  • Période : 25 années
  • Solution : 10/5/5 cap 5 (semi-variable)
  • Taux d’intérêt : 2,60%
  • Échéance mensuelle : 565,15€

  • Quotité inférieure à 80%
  • Valeur : 182 500€
  • Période : 20 années
  • Solution : 1/1 (annuel accordéon)
  • Taux d’intérêt : 1,84%
  • Échéance mensuelle : 908,10€

  • Quotité inférieure à 80%
  • Valeur : 182 500€
  • Période : 15 années
  • Solution : Fixe
  • Taux d’intérêt : 1,79%
  • Échéance mensuelle : 1 155,67€

Ces exemples sont donnés simplement à titre d’information et n’impliquent aucun engagement de notre part à vous offrir un prêt aux taux indiqués plus haut. Pour une estimation précise par rapport aux éléments de votre cas personnel.

Si vous désirez effectuer des estimations de crédit avec hypothèque, vous avez la possibilité d’utiliser notre simulateur pour effectuer une estimation de crédit avec hypothèque. Le simulateur est conçu pour vous établir le taux avec une quotité de 105 % pour l’achat d’une habitation sur le territoire belge.

Qu’est-ce que le « Taux d’intérêt nominal » (appelé aussi « Taux débiteur fixe ») ?

Il s’agit du coût total de votre prêt sur une année. Ajustant en incorporant toutes les composantes du coût du crédit, il prend en considération la longueur du crédit, le remboursement du capital ainsi que la rémunération du prêt (intérêts). C’est le cadre législatif qui fixe les coûts qui sont inclus dans le taux d’intérêt, et aussi le taux maximum en vigueur à ne pas surpasser.

Le taux varie en fonction de la forme du crédit (prêt à tempérament, contrat de crédit, etc.), de la somme empruntée et de la durée du crédit : il offre la possibilité de mesurer le coût total du crédit que vous souscrivez.

Diverses formules de crédit sont possibles. Le taux varie aussi en fonction du produit (n’hésitez pas à nous contacter pour plus de précisions).

  • Soit à taux fixe (choisissez cette solution lorsque les taux sont bas)
  • Soit révisable avec révision chaque année, tous les 3 ans ou tous les 5 ans du taux et une mise à jour du taux praticable limitée à 2, 3 ou 5 % du taux initial sur la période qui reste ; le taux pratiqué ne peut néanmoins être plus que doublé par rapport au taux initial ; en cas de combinaison d’une formule à taux révisable avec une formule « accordéon », l’emprunteur peut conserver une échéance mensuelle définie si la durée du crédit est harmonisée selon l’augmentation ou la baisse du taux
  • Soit semi-fixe avec révision de taux à horizon de 10 ou 12 ans.