pret-hypothecaire

Nous allons vous fournir une illustration afin que vous puissiez bien saisir le détail important ici. Et ceci, pour éviter toute incohérence ou malentendu. Allons-y !

Dans certains cas, vous pouvez avoir un taux d’intérêt plus avantageux chez une banque mais au final, vous allez payer plus que vous si vous aviez introduit votre dossier via un intermédiaire avec un taux d’intérêt un peu plus élevé.Comment est-ce possible, vous direz-vous ? C’est simple, cet écart découle en fait des garanties qui sont attachées à votre emprunt hypothécaire. Il s’agit plus particulièrement de l’assurance-vie, la couverture risques incendie… Chez certains établissements, ces garanties sont excessivement chères. L’intérêt de passer par un intermédiaire en prêt qui est aussi intermédiaire en assurance est que nous avons la possibilité de chercher l’offre la plus avantageuse au meilleur prix.

Taux pret hypothecaire

Taux d’intérêt d’emprunt avec hypothèque : généralité

Nous vous détaillons ce qui a généralement une incidence sur le taux d’intérêt lorsque vous entamez les tractations pour la signature d’un emprunt avec hypothèque.

Votre taux d’intérêt fluctuera selon :

  • La quotité de crédit
  • La durée voulue (dans certains établissements, cela n’a aucune influence)
  • La variabilité voulue (fixe/variable/semi-variable)
  • L’ouverture d’un compte bancaire dans l’organisme en question (souvent le cas avec une banque)
  • L’élection de domicile de vos revenus dans ce même organisme
  • La signature d’une assurance-vie
  • La signature de l’assurance risques incendie

Vous avez maintenant un bon aperçu des éléments qui peuvent influencer votre taux d’intérêt hypothécaire.

Taux pret immobilier

Taux d’intérêt hypothécaire, exemples

  • Quotité > à 100 %
  • Montant : 112 000 euros
  • Durée : 25 ans
  • Formule : 10/5/5 cap 5 (semi-variable)
  • Taux : 3,20 %
  • Mensualité : 526,50 euros

  • Quotité de 85 % à 100 %
  • Montant : 125 000 euros
  • Durée : 25 ans
  • Formule : 10/5/5 cap 5 (semi-variable)
  • Taux : 2,60 %
  • Mensualité : 565,15 euros

  • Quotité < à 80 %
  • Montant : 182 500 euros
  • Durée : 20 ans
  • Formule : 1/1 (annuel accordéon)
  • Taux : 1,84 %
  • Mensualité : 908,10 euros

  • Quotité < à 80 %
  • Montant : 182 500 euros
  • Durée : 15 ans
  • Formule : Fixe
  • Taux : 1,79 %
  • Mensualité : 1 155,67 euros

Ces illustrations sont fournies simplement à titre informatif et ne nous engagent en rien à vous offrir un emprunt aux taux d’intérêt indiqués ci-dessus. Pour une estimation précise en fonction des éléments de votre cas personnel.

Si vous voulez réaliser des simulations de crédit avec hypothèque, vous pouvez utiliser notre outil de simulation afin d’effectuer une estimation d’emprunt avec hypothèque. Le simulateur est prévu pour vous établir le taux d’intérêt d’une quotité de 105 % pour l’achat d’un bien immobilier en Belgique.

Qu’est-ce que le « Taux nominal annuel » (appelé aussi « Taux fixe ») ?

Il désigne le coût intégral de votre emprunt sur une base annuelle. Ajustant en incorporant tous les éléments du coût de l’emprunt, il est déterminé par la durée de l’emprunt, le remboursement de la somme empruntée ainsi que les intérêts. C’est la loi qui détermine les frais qui sont compris dans le TAEG, mais également le taux d’intérêt maximal en vigueur à ne pas dépasser.

Le taux annuel dépend du type de crédit (crédit à tempérament, ouverture de crédit, etc.), de la somme empruntée et de la durée de l’emprunt : il offre la possibilité de calculer le coût intégral de l’emprunt que vous souscrivez.

Plusieurs formules de crédit sont à votre disposition. Le TAEG varie aussi selon le produit (contactez-nous pour plus de précisions).

  • Soit fixe (choisissez cette solution quand les taux d’intérêt sont bas)
  • Soit variable avec modification chaque année, tous les 3 ans ou tous les 5 ans du taux d’intérêt et une adaptation du taux d’intérêt possible dans la limite de 2, 3 ou 5 % du taux d’intérêt initial sur la période restante ; le taux d’intérêt ne peut toutefois être plus que doublé par rapport au taux d’intérêt initial ; en cas de mix d’une formule à taux d’intérêt variable avec une formule accordéon, le souscripteur peut conserver une échéance mensuelle fixe si l’étendue de l’emprunt est harmonisée suivant la hausse ou la diminution du taux d’intérêt
  • Soit modulable avec modification de taux d’intérêt à horizon de 10 ou 12 ans.