Globalement, l’emprunt à hypothèque est destiné aux individus désirant devenir propriétaires. À cet effet, ce crédit permet de régler l’achat d’une villa, d’un appartement, etc…, et également, la construction d’une habitation. Mais l’emprunt à hypothèque est également fait pour ceux voulant rénover ou transformer une habitation déjà en leur possession.

À qui s’adresse l’emprunt à hypothèque ?

Et si vous cessiez de perdre votre argent et que vous vous lanciez dans un investissement durable d’un bien immobilier ? Avec le prêt à hypothèque, vous avez la possibilité d’accéder à la propriété ! Au lieu de régler un loyer mensuellement, vous remboursez votre crédit à hypothèque. Avec le même montant dépensé chaque mois, vous faites un investissement pour accéder à la propriété d’un bien.

Louer son logement, c’est investir à fonds perdus. De l’argent perdu à jamais. Grâce au prêt à hypothèque, vous pouvez devenir propriétaire pour le même prix qu’un loyer. Le crédit à hypothèque est un prêt habitation pour amortir l’achat, la construction ou les travaux de votre logement. C’est un placement sur la durée.

La pierre est chère et il est souvent compliqué, voire impensable, d’acquérir une habitation sur fonds propres. Le crédit ou prêt à hypothèque est l’option la plus adaptée !

Quel profil pour le pret hypothécaire

Les avantages fiscaux du prêt à hypothèque

En fonction de diverses conditions, vous pouvez profiter d’un chèque habitat alloué sous la forme d’un crédit impôt annuel. Son but ? Venir en aide aux ménages ayant peu de moyens pour acquérir un logement. Quelles sont ses conditions ?

  • Disposer d’un revenu imposable en-dessous de 81.000 €
  • Occuper le bien à titre principal
  • Ne possédez aucun autre logement
  • Choisir un crédit à hypothèque avec une période de remboursement supérieure à 10 ans

Le chèque habitat varie aussi selon le nombre d’enfants à charge. Afin d’avoir une représentation de sa valeur, voici la formule du calcul : 1520 € – ([revenus imposables – 21 000] *1.275 %), + 125 € pour chaque enfant à charge.

Avantages fiscaux du pret hypothécaire