pret-hypothecaire

Dans le domaine immobilier, les frais notariaux sont d’ordinaire liés à l’acquisition d’un immeuble et à l’obtention d’uncrédit avec hypothèque. Ils sont généralement établis selon 2 types :

  • acquisition d’un immeuble : représentent à la fois le coût de l’enregistrement à régler fiscalement, les frais du notaire et, s’il y a un crédit avec hypothèque, les coûts d’hypothèque relatifs à l’inscription hypothécaire auprès du bureau des hypothèques.
  • octroi d’un crédit avec hypothèque (à l’exclusion de l’achat) : dans le cas présent, ce sont des coûts d’hypothèque relatifs à l’inscription hypothécaire auprès du bureau des hypothèques ainsi que les frais du notaire.

Calcul de pret hypothecaire

Comment se calculent les frais notariaux et à quel moment dois-je m’en acquitter ?

Les frais notariaux se règlent au moment du passage au cabinet notarial pour la signature de l’acte.

En région wallonne, les coûts varient en fonction de la valeur du revenu cadastral du bâtiment : les droits d’enregistrement sont de 6 % si le revenu cadastral est en-dessous de 745 € et de 12,5 % s’il est au-dessus de 745 € (exception pour les prêts sociaux : 5 % si le revenu cadastral est en-dessous de 745 €).

Un procédé similaire est appliqué en région flamande : les droits d’enregistrement sont de 5 % si le revenu cadastral est en-dessous de 745 € et de 10 % s’il est au-dessus de 745 €.

Dans la Région bruxelloise, par contre, le montant est de 12,5 % pour tout le monde avec un abattement des coûts d’enregistrement sur les premiers 60.000 €, voire 75.000 € si le bien se situe dans un secteur où la tension immobilière est élevée.

Néanmoins, il existe quelquefois des cas spécifiques : dans ce cas, contactez-nous.

Calcul pret immobilier

Taux d’intérêt hypothécaire, de quelle manière se calcule-t-il ?

Un taux d’intérêt hypothécaire vu ainsi ne veut rien dire. Pourquoi ? C’est facile à comprendre ! Il peut être simplement un appât dans certains organismes financiers pour attirer de nouveaux clients. Beaucoup de candidats au crédit ne pensent qu’au taux d’intérêt auquel ils auront droit. Il faut absolument perdre cette habitude. Outre les taux hypothécaires, il faut aussi analyser l’ensemble des couvertures à contracter pour profiter de ce même taux. Et à ce titre, il peut y avoir parfois des déceptions.

Alors que la vente subordonnée est interdite, les couvertures ont une force obligatoire du contrat pour que vous bénéficiez du taux d’intérêt le plus avantageux pour votrecrédit avec hypothèque. A l’opposé, vous avez toujours le choix de les décliner, mais le taux d’intérêt offert ne sera plus le même.

Taux d’intérêt hypothécaire

Nous allons vous donner un exemple pour que vous puissiez bien saisir le détail important ici. Et cela, afin d’éviter toute incertitude ou malentendu. Suivez le guide !

Dans certains cas, vous pouvez obtenir un taux d’intérêt plus avantageux chez une banque mais au final, vous paierez plus que vous si vous aviez introduit votre dossier via un intermédiaire avec un taux d’intérêt légèrement supérieur. Pourquoi donc, vous demandez-vous ? Facile, cette différence découle en fait des couvertures qui sont attachées à votrecrédit avec hypothèque. Il s’agit plus particulièrement de l’assurance-vie, la couverture incendie… Chez certaines banques, ces couvertures sont très chères. L’intérêt de solliciter un intermédiaire en prêts qui est aussi intermédiaire en assurance est que nous pouvons chercher l’offre la plus avantageuse au meilleur prix.