Crédit funérailles

Comparez vos demandes de crédit en ligne c’est gratuit et sans engagement

Je prépare mes funérailles avec le crédit funérailles

Vous avez toujours mené une vie active, tournée vers le futur. Vous avez fondé une famille, planifié chaque étape de votre vie, pour offrir le meilleur à votre entourage. Après avoir cotisé pour une retraite complémentaire, et même rédigé un testament pour assurer un avenir stable à ceux que vous aimez, il vous vient soudain à l’esprit que le plus important est encore à faire.

Vous aimeriez soulager vos proches d’un grand poids, leur éviter de se débattre dans des problèmes d’organisation, de finances, dans un moment où la peine est le seul mot qui semble avoir un sens. Alors, pourquoi ne pas organiser vos propres funérailles ? C’est la meilleure aide que vous pourriez procurer aux vôtres.

Voici quelques conseils et astuces qui vous permettront de partir tranquille, rassurés que vos proches affrontent cet écueil avec un maximum d’assistance et de soutien.

J’organise

La perte d’un être cher survenue brutalement ou redoutée depuis longtemps provoque toujours un choc et un sentiment de désarroi. Dans un tel moment, le seul fait d’accomplir des démarches administratives, par exemple, est d’un tel poids pour la famille que le bon déroulement des cérémonies peut s’en ressentir. En procédant vous-même à la planification de vos obsèques, vous procurerez à votre famille un grand sentiment de consolation en la soulageant des problèmes matériels.

Le côté administratif

Un décès peut soulever certains points difficiles à débattre pour des proches, telles les dernières volontés. Vous faciliterez les choses en stipulant par écrit, dans votre « déclaration de dernières volontés », le choix que vous aurez fait entre inhumation et incinération. Il ne restera plus à votre famille qu’à accomplir ce souhait.

Le côté organisationnel

Il faut donc d’abord décider si vous aimeriez que votre corps soit inhumé ou incinéré. Logistique, coût de l’opération, dépendent de votre réponse.

En Belgique, la dépense moyenne pour une inhumation est de plus de 6 000 €, et plus de 3 700 € pour une crémation.

Pour certains détails tels le toilettage et l’habillage du corps du défunt, sa mise en bière, le transport jusqu’au lieu choisi pour la cérémonie, l’accueil au funérarium, ou les formalités administratives, ils sont englobés dans les prestations du service des pompes funèbres.

En cas d’inhumation :

  • le cercueil coûtera, selon sa qualité, de 1 000 € à 3 500 € ;
  • il faut y ajouter l’achat d’une concession auprès de la commune ;
  • le prix du monument funéraire variera de 1 250 € à 6 000 € voire 25 000 € pour un caveau en granit de grande qualité.

En cas d’incinération :

  • le cercueil vous demandera de 600  € à 1 500 € ;
  • vous devrez acquérir une urne pour une somme de 100 € à 500 € pour conserver vos cendres, ou faire construire un petit monument pour environ 1 000 € ;
  • il faudra prévoir la taxe de crémation, environ 500 €.

En sus de tous ces points, le prix de la nécrologie à faire paraître dans le journal oscille de 150 € à 1 200 €, les faire-part vont de 175 € à 250 € selon leur nombre, et le coût des fleurs mortuaires varie de 50 € à 250 €. En outre, la réception après obsèques amènera des dépenses supplémentaires, de l’ordre de 12 € par personne, et la cérémonie religieuse vous demandera près de 250 €.

Guide opérationnel

  • Avoir recours aux services d’une entreprise de pompes funèbres est un bon choix, qui délivrera votre famille de tout souci organisationnel dans l’ordonnancement des funérailles.
  • Vous pouvez tout planifier de votre vivant en souscrivant une assurance obsèques auprès d’une banque ou d’une compagnie d’assurances. Ce système fournira un soutien financier à vos proches dans l’organisation des funérailles et garantira l’accomplissement de vos dernières volontés pour le cérémonial.

De plus, toutes les formalités administratives liées au décès comme la déclaration du décès aux services communaux sont réglées par l’entreprise de pompes funèbres

Cette solution se présentera sous deux formes :

 

  • le contrat capital. Vous constituez une épargne qui sera utilisée pour payer les dépenses occasionnées par vos funérailles. Dès l’annonce de votre mort, la compagnie d’assurances ou la banque où vous avez souscrit le contrat, verse à l’entreprise de pompes funèbres la somme convenue pour l’organisation des obsèques, selon les modalités que vous aurez dictées.
  • Le règlement à l’avance des frais concernant vos funérailles. C’est la deuxième solution. La société de pompes funèbres établit un devis détaillé de tous les services qu’elle offrira pour vos obsèques. Cette évaluation servira de base pour rédiger le contrat d’assurance obsèques. Avec cette solution, c’est l’entreprise prestataire qui sera en charge de l’organisation des funérailles dans sa totalité.

 

  • Il est bon de savoir que le paiement des primes, pour ces deux types de contrats, peut se faire soit en une seule fois, soit en plusieurs versements étalés jusqu’à 10 ou 15 ans.
  • Cette formule comporte un inconvénient : l’augmentation des prix pratiqués par l’entreprise de pompes funèbres, entre la date de la signature du contrat et celle de votre décès. L’entreprise doit donc soit, restreindre ses prestations, soit garder la même offre en réclamant un surplus à la famille. Pour résoudre le problème, certaines sociétés de pompes funèbres proposent une revalorisation annuelle du montant de leur devis, sans majorer la quote-part. D’autres vous demanderont plutôt le versement d’une certaine somme au-delà des cotisations, qui servira à combler la différence entre le capital et les tarifs appliqués en cas de besoin.

Ne pas oublier :

  • Comparez les différentes offres des banques, compagnies d’assurances pour trouver le contrat d’assurance obsèques qui vous convient le mieux.
  • Demandez un devis auprès de plusieurs entreprises de pompes funèbres concernant les prestations que vous exigez.
  • Étudiez les solutions qu’elles proposent pour une éventuelle moins-value entre le capital constitué et les prix en vigueur lors de votre décès.
  • Demandez l’avis de vos amis et de vos proches avant de souscrire cette assurance.
  • Informez votre famille de l’existence d’un contrat d’assurance obsèques, et précisez quelle compagnie contacter en cas de décès.