Leasing financier : Financez votre matériel rapidement


Choisissez votre montant :

Comparez vos demandes de crédit en ligne

Evaluez le coût de votre loyer avec le leasing financier


L’acte du leasing financier relève d’un bien en location mis à la disposition d’une personne sur une période déterminée. Son mode de fonctionnement est alors similaire au crédit-bail. Il se fait généralement dans un contexte d’aide financière entre le donneur de leasing (généralement une banque) et le preneur (un particulier avec peu de moyens). Si vous êtes donc le preneur, vous avez la chance de découvrir le loyer via une simulation du leasing financier.

Qu’est-ce que le leasing ?

Le leasing est une forme de crédit par laquelle une société de leasing peut acheter une voiture de société et la mettre à disposition de votre entreprise.

  • La société de leasing est le propriétaire légal des véhicules de la société. C’était bien son nom qui est sur la facture d’achat.
  • Votre entreprise est un propriétaire économique et peut donc bénéficier du droit d’utilisation des voitures de société. La voiture doit alors être inscrite au bilan de votre entreprise, ce qui entraînera une augmentation du taux d’endettement.

Pendant la durée du contrat de location, vous payez les frais de location (y compris les intérêts) en échange du droit d’usage. A la fin du contrat, vous pouvez décider d’acheter une voiture de société en exerçant l’option d’achat jusqu’à 15 %.
Il est donc important de distinguer :

  • Leasing financier: Il s’agit d’un contrat de location de matériel nomade à usage professionnel qui prévoit une durée de location irrévocable.Au terme de cette durée, vous paierez en principe l’intégralité du prix d’achat du bien loué, ainsi que les frais accessoires et financiers. Lorsqu’il s’agit de biens mobiliers, cela peut aller des véhicules (voitures, utilitaires, camions, remorques, bus, etc.) Le matériel médical, de bureau ou informatique peut également faire l’objet d’un leasing financier
  • Le leasing opérationnel : qui comprend divers services autres que le bail immobilier. Par exemple, dans le cas des voitures, cela peut inclure l’assurance et l’entretien du véhicule pendant toute la durée du bail. Habituellement, cette formule ne s’accompagne pas d’une option d’achat à la fin de la période de location.
  • le leasing immobilier liés aux immeubles. Compte tenu de l’environnement fiscal défavorable, il est très marginalisé au Luxembourg.Il se manifeste comme une formule de financement immobilier dans laquelle le donateur est une institution financière qui ne veut pas assumer les risques liés à la propriété. Nous ne traitons pas de ce type particulier de bail dans cet article.

Concentrons-nous principalement sur le leasing financier, qui cible tout type d’entreprise liée à un investissement optimisé, du freelance aux grandes entreprises en passant par les commerçants.
leasing financier

Louer du matériel et des véhicules au lieu d’acheter

Le crédit-bail est une alternative au crédit. Vous choisissez votre fournisseur et négociez le prix de l’appareil cible avant de confier l’achat à notre loueur. Ce dernier peut vous louer les objets achetés ci-dessus. A la fin du contrat, vous recevrez une offre de rachat du matériel et devenez propriétaire.

Simuler votre leasing financier

Les personnes aux moyens limités peuvent demander à bénéficier un leasing, si elles ont en quête de logement. Certes, vous n’occuperez les lieux que durant un laps de temps prédéfini, mais les accords d’un contrat de leasing sont négociables auprès de votre institution de crédit.
Un simulateur est donc la meilleure manière de découvrir le loyer dont vous devez payer. Ou encore les subventions que vous devez donner au créancier en échange de l’occupation du bien. Sachez cependant, qu’un leasing en contrat de location a une valeur résiduelle généralement basse, soit 5 % du prix d’achat du bien hors TVA. Vous pourriez ainsi jouir de ce dernier pour une période déterminée en connaissant à l’avance le montant du loyer au centime près grâce au simulateur.

Pour plus de détails, il est préférable de contacter son courtier pour mieux comprendre les procédures.