En compostant les restes de nourriture, déchets de cuisine, déchets organiques et les déchets de jardin. Cela limite les volumes dans les décharges où, lors de leur décomposition, ils libèrent du méthane.

Composter ses déchets

Le méthane est un gaz qui peut causer des dommages importants à l’environnement, car il absorbe naturellement la chaleur du soleil et contribue donc au réchauffement climatique.

En ce qui concerne ce qui est nécessaire pour un tas de compost, découvrez le processus de compostage, cela se résume à ces trois catégories :

  • Ce qui est vert
  • Ce qui est brun
  • L’eau

La prochaine fois que vous vous retrouvez à couper des légumes, réfléchissez-y à deux fois avant de jeter les restes à la poubelle. Tous ces déchets sont parfaits pour votre tas de compost.

Il en va de même pour tout ce qui est feuilles, les fines branches et les tontes de votre pelouse.

Pour que votre tas puisse bien composter, il a besoin de carbone. C’est ce que feront le marc de café et les branches d’arbres.

Il a également besoin d’azote, ce que permettra la décomposition des végétaux. Pour tout décomposer, vous aurez également besoin de beaucoup d’eau.

Bien que ce soit une bonne idée de composter autant que possible, certains éléments ne peuvent tout simplement pas être compostés.

Par exemple, vous devez vous abstenir de composter tout ce qui contient des produits laitiers. Cela amènera votre tas de compost à dégager une odeur horrible, qui à son tour attirera les insectes et les rongeurs.

Aucun déchet autre qu’organique ne peut être mis à composter. Cela comprend :

  • Les graisses
  • La viande
  • Les os
  • Les carcasses d’animaux

Le compostage des déchets vous fournira une matière organique de premier choix pour votre jardin et potager. Et ceci à un coût proche du zéro.